Accueil > Dans la presse > Dégooglisons internet, an 2 : cinq nouvelles raisons de se débarrasser des (...)
Activ’Nounous

Dégooglisons internet, an 2 : cinq nouvelles raisons de se débarrasser des géants du web.

par Fred le 1er septembre 2015


Espionnage de la vie privée, contrôle des données, concentration des services, les entreprises tentaculaires telles que Google, Amazon, Facebook, Apple ou Microsoft (GAFAM) mettent en danger notre vie numérique autant qu’elles la facilitent. Le 5 octobre 2015, l’association Framasoft entamait sa deuxième année de croisade contre les géants du web, en proposant des alternatives libres et faciles d’accès aux services de Google & consorts.

Moteur de recherche, réseau social, organisation de réunions, stockage de documents… Tous ces services en ligne sont maintenant devenus indispensables à notre quotidien. Fonctionnels, ergonomiques et le plus souvent gratuits, ils cachent pourtant une autre réalité moins reluisante dont l’enjeu principal repose sur le contrôle des données personnelles.

Face à ce constat, l’association Framasoft s’attache depuis 2004 à faire connaître et à diffuser la culture du logiciel libre en France, et s’est engagée l’année dernière dans une véritable campagne de sensibilisation,« Dégooglisons Internet ». Grâce au soutien des bénévoles et donateurs, l’association a pu mettre en place plusieurs alternatives libres, éthiques, décentralisées et solidaires aux services en ligne traditionnels.

Pour sa deuxième année de campagne, Framasoft propose cinq nouveaux services, qui seront déployés dès le 5 octobre :

  • Lundi 5/10 : Framadrive, une alternative à Dropbox et Google Drive offrant 2Go de stockage pour synchroniser ses fichiers.
  • Mardi 6/10 : Framapad (éditeur de texte collaboratif) accueillera MyPads, un gestionnaire de documents privés et de groupes d’édition, et devient ainsi une alternative sérieuse face à Google Docs.
  • Mercredi 7/10 : Framaboard, à l’instar de Trello, permettra aux associations d’organiser leurs événements (ou aux familles de planifier leurs mariages).
  • Jeudi 8/10 : Framadate, le « Doodle » libre (et service le plus utilisé de Framasoft), sortira dans une version améliorée, réécrite, et emplie de nouvelles fonctionnalités.
  • Vendredi 9/10 : Framadrop, outil d’hébergement et d’envois de fichiers, ira plus loin que son pendant privatif WeTransfer en proposant le chiffrement des fichiers utilisateurs avant même leur envoi au serveur. Envoyer ses photos de vacances ne posera plus de problèmes de vie privée !
GIF - 562.9 ko

« De la révélation du système mis en place par la NSA aux récentes lois antiterrorisme votées en France, l’actualité nous rappelle régulièrement les enjeux bien réels du monde dit virtuel », précise Pierre-Yves Gosset, Délégué Général de l’association. « De plus en plus de personnes s’interrogent, mais sont freinées par la dimension parfois très technique de l’informatique. La campagne « Dégooglisons Internet » sert un triple objectif : sensibiliser les usagers à la question des données personnelles, jouer un rôle de passerelle en proposant des alternatives basées sur des logiciels libres et simples d’utilisation, et essaimer, c’est-à–dire permettre à tous de se réapproprier ces outils et de reprendre le contrôle de leurs données. »

Framasoft

Framasoft est un réseau d’éducation populaire, issu du monde éducatif, consacré principalement au logiciel libre. Avec une trentaine de projets et plus d’un million de visites par mois, cette vaste communauté libriste s’organise en mode collaboratif sur trois axes : promotion, diffusion et développement de logiciels libres, enrichissement de la culture libre et offre de services libres en ligne.

Voir en ligne : Le site de la campagne